.comment-link {margin-left:.6em;}

Le caillou dans la chaussure

24 février 2006

Angle mort

Une jeune femme garde ses moutons. Elle se trouve au moins à trente mètres à l’intérieur de la clôture qui entoure la bande de Gaza. Passent des soldats de l’armée israélienne qui surveillent la zone depuis l’autre côté. L'un d'entre eux ouvre le feu. Elle est touchée par deux balles et meurt.
La version des témoins palestiniens diffère sensiblement de celle donnée par l’armée. C’est habituel. Mais les explications du porte-parole de Tsahal me laissent toutefois perplexe. Les soldats se seraient selon lui sentis menacés par une personne qui était près de la clôture. Les tirs devaient être des tirs de sommation. Il évoque un problème d’angle de tir. Pour en savoir plus il faudra attendre les conclusions de l’enquête.
A trente mètres (ce qui ne me semble pas si près que ça) derrière une clôture, une bergère est menaçante pour les soldats armés. C’est pas flagrant mais il s’agit d’une zone sensible. Il est déjà arrivé que des attaques soient le fait de femmes qui portaient des explosifs. A ce moment, les soldats doivent donc effectuer une sommation. Pour autant que je sache (mais je ne connais pas les règles de l’armée israélienne sur ce point), les tirs de sommation devraient être effectués après un avertissement verbal et ils devraient être dirigés vers le haut (en direction du ciel, donc). Et là, pas de chance parce que survient le fameux problème d’angle qui coûtera la vie à la jeune femme. Comment est-il arrivé là ? Comment s’est-il manifesté ? Tout ce que l’on sait, c’est que c’est un problème à plus de 90 degrés car la bergère se trouvait en contrebas de la route où étaient les soldats.
La vie tient parfois à peu de choses. Une limite arbitraire. Quelques mauvais degrés. Un petit bout de métal, froid comme le cœur d’un soldat.

2 commentaires :

  • les faits que tu relates ne sont vus que un seul "angle". En effet si tragiques soient les faits, c'est indéniable,il faut peut être creuser un petit peu plus la réflexion sur le conflit israélo-palestinien.Nous savons que l'Europe a une politique pro-arabe, je pourrais te donner des dizaines d'exemples où des israéliens tout aussi innocents que cette palestinienne se sont fait tuer mais la différence est que souvent les faits sont soit minimisés soit passés sous silence.
    -exemple: il y a un an une famille israélienne a été la cible d'un groupe d'individus qui faisaient la chasse aux "moutons= bien sur des juifs". La différence entre ton exemple et celui que je viens de citer est qu'il est bien plus facile de désigner un militaire qu'un civile mais le résultat est le même puisque dans les deux cas des innocents ont été tués
    Il est vrai que l'Etat hébreu à une armée ce qui n'est pas le cas pour les palestiniens. L'Etat palestinien est divisé essensiellement entre le hamas et le fata et leur differents gropuscules créent volotairement des kamikazes qui tuent au nom d"allah et pas forcément pour leur unique défense.
    Ou est la vérité dans ce conflit.Je pense qu'il est temps que les israeliens et les palestiniens forment la futur génération de le respect de chacun et de chaque religion sans haine.

    Par Anonymous norbert3/3/06 22:40  

  • Le premier paragraphe reprend ce qui est commun aux deux parties. Ensuite, je sais qu'il y a divergence mais je ne retiens que le propos de l'armée israélienne parce que je suis assez effaré par l'explication donnée. Dans le même temps, je dois bien reconnaître que je n'ai jamais vu (entendu ?) une armée s'expliquer clairement sur un fait de ce genre (un dommage collatéral ?).
    Pour une vue d'ensemble du conflit, je me refuse pour l'instant à écrire sur ce sujet très sensible parce que je pense que je n'en ai encore qu'une maîtrise très partielle. Mais je me tiens à ta disposition pour en parler de vive voix.

    Par Blogger sol6/3/06 09:47  

Enregistrer un commentaire

Rétroliens :

Créer un lien

<< Home