.comment-link {margin-left:.6em;}

Le caillou dans la chaussure

11 janvier 2006

Rwanda : Le procureur donne suite

Suite aux témoignages reçus à Kigali par Brigitte Raynaud, juge d’instruction au TAP, le procureur Jacques Baillet a ouvert une information judiciaire contre X pour complicité de génocide. Mais seules deux plaintes (celles d’Innocent Gisanura et d’Auréa Mukakalisa) ont été jugées recevables, les autres personnes n’ayant pas subi un préjudice personnel et direct. C’est un premier pas (tout petit) vers une remise en question du discours officiel de l’Etat français sur ce sujet et l’on ne peut que s’en féliciter, malgré les recommandations et indignations de Michèle Alliot-Marie, qui, pour l’instant, n’auront rien empêché. Et si, comme je le crois, la France s’est bien sali les mains au Rwanda, ses responsabilités pourraient s’avérer plus difficile à évacuer que l’arrachage d’un mauvais sparadrap qui lui colle aux doigts.

1 commentaires :

  • La France est mouillée jusqu'au cou dans ce génocide. Voir le remarquable travail de la revue Golias http://www.golias.ouvaton.org .

    Par Anonymous Cobab12/1/06 15:23  

Enregistrer un commentaire

Rétroliens :

Créer un lien

<< Home