.comment-link {margin-left:.6em;}

Le caillou dans la chaussure

17 janvier 2006

Les sardons parlent aux sardons

Le Plan B, en fusionnant avec Fakir, prend le relais de PLPL. Tous les sardons doivent s’engager et soutenir ce journal de critique des médias qui frappe juste et fort et ne ménage pas les egos démesurés des stars de l’audiovisuel et des éditorialistes serviles.

Dessin de Placide extrait du site www.leplacide.com
Dessin de Placide (extrait du site www.leplacide.com)

Les grands médias (propriété de grands groupes industriels ou de l’Etat) sont tous engagés dans une course à l’audience et aux parts de marché qui exerce une pression formidable sur les journalistes. Ceux-ci ont une marge de manœuvre qui se réduit comme peau de chagrin et rares sont ceux qui n’ont pas oublié que l’exercice de leur profession devrait s’accompagner d’une rigueur morale indispensable. On est bien loin de l’engagement d’un Albert Camus.
Plus que jamais, la nécessité d’une critique radicale se fait sentir et l’on ne peut que saluer le remarquable travail effectué par l’équipe d’Acrimed et des gens comme Serge Halimi en France et Noam Chomsky aux Etats-Unis.


Le Plan B
PLPL est mort, vive Le Plan B ! Vive la sardonie libre !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Rétroliens :

Créer un lien

<< Home