.comment-link {margin-left:.6em;}

Le caillou dans la chaussure

26 juin 2008

Objectif nul

Il y a quelques jours, le sinistre ministre Brice Hortefeux paradait à propos de ses excellents résultats en matière de déportation reconduites à la frontière. Avec 14.660 expulsions en cinq mois, il se donne la possibilité de dépasser largement l’objectif des 25.000 pour l’année que lui a fixé son grand manitou puisqu’en maintenant le rythme, il devrait arriver à 35.000 à la fin 2008.
Toutefois, nous sommes au regret de constater qu’il reste très en deçà de l’objectif des 50.000, sans même parler de l’objectif des 100.000. Par contre il pulvérise l’objectif des 2.000. Alors réussite ou échec, comment savoir ?
On s’en fout. Mais au fond, pourquoi 25.000 plutôt que 20.000, 2.000 ou 200.000. Ou bien même zéro. Sans doute parce que, partant de ce qui était communément pratiqué auparavant, il s’agissait d’essayer de virer le plus d’immigrés possible sans dépenser plus. Juste en mettant toutes les énergies disponibles sur leur dos. C’est facile et ça peut rapporter les voix de Le Pen.
25.000, en fait, c’était juste un chiffre que l’on savait possible d’atteindre au gouvernement en ayant en tête les objectifs politiques que l’on s’était fixé. Et partant, c’était la garantie de pouvoir annoncer un succès sous peu en la matière.
Quant à l’objectif de respect de la dignité humaine, M. Hortefeux n’a même pas besoin de déclarer que, d’une part, le grand sachem ne lui a pas fixé d’objectif à ce sujet et que, d’autre part, ça n'a strictement rien à voir.
Non, vraiment rien à voir.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Rétroliens :

Créer un lien

<< Home