.comment-link {margin-left:.6em;}

Le caillou dans la chaussure

10 octobre 2008

Et s'ils savaient ?

Aujourd’hui encore, la crise semble s’aggraver alors que volontairement rassurants, chaque jour, les gouvernants font leur possible pour redonner de la confiance. Les marchés financiers sont bloqués car elle a disparu. Plus personne ne veut prêter pour ne pas prendre de risque. On suppose que c'est parce qu'ils ne savent pas ce qu'il y a derrière les recherches de liquidités de chacun.
Et si, au contraire, ils savaient. S’ils savaient que ce que les autres ne peuvent pas dévoiler est exactement la même chose que ce qu’eux-mêmes tentent de cacher ? Est-il absurde que chacun, sachant parfaitement que les créances douteuses (quel euphémisme !) sont beaucoup plus nombreuses encore que celles déjà connues, se méfie de son voisin comme de la peste ?
Si c’est le cas, tous les efforts des pouvoirs publics pour apaiser la situation seront vains et la confiance ne pourra revenir qu’une fois la bulle dégonflée. Complètement.
S’ils savent, tous ces financiers, que la situation réelle est bien plus grave que l’on tente de nous le faire croire, il n’y aura pas d’autre solution que de toucher le fond pour pousser et repartir.
De plus belle ?

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Rétroliens :

Créer un lien

<< Home