.comment-link {margin-left:.6em;}

Le caillou dans la chaussure

24 octobre 2005

Chavez et ses amis

Le président vénézuélien Hugo Chavez vient d’effectuer une visite de deux jours en France au cours de laquelle il aura rencontré Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Philippe Douste–Blazy. A l’occasion d’une réception à la mairie du 11ème arrondissement de Paris, il a pu recevoir le soutien de certaines personnalités de gauche dont Georges Sarre, Jean-Pierre Chevènement, Michel Dufour, Danielle Mitterand, Bernard Cassen et Ignacio Ramonet. De leur côté, les caciques du Parti Socialiste on préféré s’abstenir.
Ce n’est pas le cas du Medef qui, lui, a invité Chavez dans ses locaux. On se doute un petit peu que l’intention n’était pas vraiment d’offrir une tribune au tribun pour l’écouter promouvoir sa révolution bolivarienne. Certains patrons tels que Paul Bernard se complaisent dans la langue de bois schizophrénique : « Les entreprises françaises se distinguent des autres entreprises. On a la fibre plus sociale, plus environnementale. » Oui, bien sûr… Mais un représentant d’une grande banque française remet rapidement les choses à leur place avec une sincérité désarmante : « C’est juste le côté pute des grands patrons. On n’est pas là pour lui dire : "On va vous refiler quelques contrats gratos pour mieux vous niquer sur tout le reste." On est là pour faire du business dans un pays qui rapporte gros. » Sans commentaire.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Rétroliens :

Créer un lien

<< Home